Forum des BTS Assistante de gestion

Si vous vous sentez perdu dans votre BTS assistante de gestion, que vous soyez en premiére ou en deuxième, nous sommes là pour vous aider dans vos cours, votre vie de classe, vos CPAP ou toutes autres choses !!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 cours d'économie d'entreprise deuxiéme chapitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 13/10/2007
Age : 32
Localisation : toulon

MessageSujet: cours d'économie d'entreprise deuxiéme chapitre   Sam 20 Oct - 14:46

II L’entreprise centre de décision :
Définition de décider : c’est faire des choix dans le cadre d’une résolution de problème. C’est aussi une manifestation de pouvoir.
Une « bonne » décision est celle qui atteint le résultat que l’on c’est fixé. Une décision est correcte quand une entreprise, permet l’adhésion de ceux qui doivent la mettre en œuvre.
a Classification des décisions
La classification d’Igor Ansoff en 3 catégories :
    - Les décisions stratégiques : ce sont celles qui permettent de choisir les axes de développement qui vont engagés l’entreprise sur le long terme. L’ensemble de l’entreprise est mobilisé.
    - Les décisions tactiques : ce sont les décisions de gestions des ressources de l’entreprise afin d’optimiser les résultats
    - Les décisions opérationnelles : ce sont les décisions courantes prisent au jour le jour, les effets sont immédiats et connus d’avances.


Niveau Horizon Correction Programme Degrés d'incertitude
de décision des effets
stratégique Long et moyen Impossible Non Incertaine
terme ou très difficile
Tactique Court terme Possible Oui Aléatoire
mais coûteux
Opérationnelle Immédiat Aisé Oui Certaine

b Le pouvoir
1 L’organisation du pouvoir :
Deux grandes conceptions s’opposent dans la définition et l’organisation du pouvoir :
La vision classique du pouvoir : Selon Fayol « diriger c’est avant tout commander aux hommes pour obtenir que les objectifs préalablement définit soit atteint »
Diriger ce sont les actions suivantes :
    - prévoir l’avenir, anticiper
    - organiser les moyens permettant d’atteindre les objectifs
    - commander
    - coordonner
    - contrôler

Cette vision correspond à un organigramme pyramidal.
La vision moderne du pouvoir : Ca correspond à la notion de management. Direction plus participative, qui permet de mieux répondre aux impératifs de flexibilité et de réactivités. Le manageur prend des décisions, à aussi un rôle d’informateur et d’animateur auprès de son équipe. Cette vision correspond à un organigramme circulaire.

Le pouvoir peut être centralisé ou décentralisé. Le pouvoir est centralisé quand il est concentré aux mains du directeur. La centralisation semble plus simple, plus cohérente. Toutefois la complexité des informations à gérer, la taille des entreprises rend nécessaire la décentralisation qui permet une plus grande réactivité et plus de motivation. La décentralisation peut être verticale, on parle de délégation. Elle peut être horizontale, il y a transfert du pouvoir vers des groupes situées en dehors de la ligne hiérarchique.
2 L’exercice du pouvoir :
Le pouvoir est fondé sur la propriété de l’entreprise. Dans les entreprises coter et dont l’actionnariat est dispersé. Celui qui a le pouvoir est celui qui va permettre de générer la meilleure rentabilité pour les actionnaires. Le capital d’une entreprise peut être partiellement ou entièrement détenu par une autre entreprise, on appelle ça une filiale.
Deux hypothèses :
Lorsque les salariés sont eux même actionnaires, ils deviennent alors décisionnaires et il peut y avoir contradiction avec le statu de salarié.
Pour l’entreprise individuelle, l’entrepreneur est décisionnaire entièrement.
3 Le comportement du dirigeant :
Matrice de Tannenbaum et Schmit :





1/1= laisser aller
1/9= Rencontrer dans le secteur Social (CAT) centré sur les personnes
9/1= Plus de production, on s’intéresse moins aux personnes, risques de frustration et de conflits sociaux possibles.
5/5= Position la plus facile à tenir et qui convient peu à un environnement très concurrentiel.
9/9= La situation qu’essaye d’atteindre les entreprises qui veulent les meilleurs résultats à cours et moyen termes.
c L’aide à la décision :
La prise de décision est de plus en plus difficile pour plusieurs raisons :
    - L’environnement instable
    - L’environnement plus complexe
    - L’environnement élargie

Les décideurs utilisent de plus en plus d’outils d’aide à la décision :
    - les arbres et tables de décisions :
    Ils permettent de mettre en évidences plusieurs résultats possibles d’une décision. Ils permettent donc de mesurer les effets des décisions afin de choisir la meilleure, la plus acceptable.
    Les tables permettent d’intégrer plusieurs critères qui donnent des solutions possibles.
    - Le réseau PERT :
    C’est un graphique qui permet de matérialiser un enchaînement de tâche et qui permet de choisir l’enchaînement le plus efficace.
    - La programmation linéaire :
    Procédé mathématique qui permet d’utiliser au mieux les ressources
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://germaine13.skyblog.com
 
cours d'économie d'entreprise deuxiéme chapitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours d'économie publique et politique économique
» perte de cours , aide svp
» cours d'économie publique
» stage pour une 2nde bac pro electrotechnique
» Fin des cours (état des lieux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des BTS Assistante de gestion :: matiéres :: matiére générale :: economie-
Sauter vers: